Budget participatif
Budget participatif 2021
Partager
Porté par :
33 soumissions
Jusqu'au 25/09/2021
Les Grands Oraux
Close

Déposez vos projets

Retour

La Manufacture Maurice Garrel

Proposé par Marie-Pierre Bayle, Carolkim Tran Garrel, Marie-Jeanne Boudet avec Plateforme Maurice Garrel Le 17 mai 2021

État

Non retenue

L'objectif est de créer un lieu d’expression, d'échanges, de loisirs, d'apprentissage, de partage, d'épanouissement et d'intérêt général, via la pratique d'activités artistiques, culturelles et sportives.

* Projet déposé le 15 mai, dans le respect des dates ce dépôt

Illustration de : La Manufacture Maurice Garrel

Description

Ce qui a motivé le projet

Le 4 juin 2021, cela fera dix ans que l’acteur Maurice Garrel disparaissait. Ce dernier a vécu plus de 45 ans à Montrouge, ville qu’il adorait. Il rêvait qu’un lieu d’apprentissage, d’expression et de transmission accessible à tous soit créé dans la ville.



La plateforme

Elle proposerait des cours, des ateliers, des stages dans les domaines artistiques, culturels, et sportifs, ainsi qu’un coin détente façon café culture avec une cabane à livres.

Disciplines : théâtre, chant, danse, musique, cirque, pilâtes, trapèze, stretching, yoga, Tai Chi, Qi gong, zumba...

Divers ateliers seront proposés afin de présenter aux Montrougiens le travail réalisé tout au long de l'année.

La plateforme pourrait organiser des soirées spectacles, accueillir des groupes de musique..

Ce lieu pourrait être aussi une occasion pour les artistes de Montrouge d’exposer leurs œuvres de se rassembler et se faire connaître auprès de la Ville, et générer du bien-être sur le territoire.



La structure

Le lieu nécessite d'avoir plusieurs salles avec un espace d'accueil convivial (cafés et livres en libre-service) permettant aux adhérents de se retrouver avant ou après un atelier.



Les porteuses du projet : Carolkim Tran Garrel - Marie-Pierre Bayle - Marie-Jeanne Boudet



Née de parents acteurs, Carolkim Tran Garrel, fille de Maurice Garrel, évolue dans le milieu artistique. Danseuse de formation initiale, elle est formée au métier de trapéziste par Pierre Bergams et Jean Palacy. Elle tourne au sein de nombreuses compagnies telles celles de Serge Noyelle, Philippe Decoufflé, Le Cirque de Barbarie et les Tréteaux du cœur volant.

Elle est aussi instructrice de pilâtes et professeure de fitness. Pour Octobre Rose, avec Armelle Le Guennec, elle anime des ateliers de pilâtes et stretching destinés aux personnes atteintes de cancer du sein.

Carolkim Tran Garrel exerce au sein d'une association montrougienne de nombreuses années en tant que professeure de cirque, pilâtes, danse, tant pour les adultes et les enfants et monte des spectacles réunissant toutes ces disciplines.



Marie-Pierre Bayle suit des cours de théâtre pendant 14 ans, elle joue dans des spectacles, notamment dans “Embouteillage”, mis en scène par Anne-Laure Liégeois à la Grande Halle de la Villette en 2002. En 2004, dans l’association Dynamiques Cadres, elle crée et anime des ateliers en proposant à des personnes des exercices de théâtre pour aider à la recherche d’emploi.

En 2014 et 2015, elle assiste un metteur en scène auprès d’un groupe de théâtre amateur.

Parallèlement, de 2007 à 2021, Marie-Pierre Bayle travaille dans une des plus grandes organisations professionnelles du spectacle vivant en tant que responsable communication et des relations presse. Constamment en lien avec les directions artistiques des lieux, des compagnies et des festivals et des pouvoirs publics de la Culture, elle connaît bien les rouages de la politique publique culturelle.



Née de parents agriculteurs, Marie-Jeanne Boudet suit un parcours atypique pour devenir chirurgien viscéral. Elle exerce depuis une trentaine d’années.

De 2002 à 2008, elle est présidente du théâtre L’Autreprise avec Patrick Legouas.

C’est en 2005 qu’elle rencontre Carolkim Tran-Garrel qui donne des cours de cirque à son fils de 4 ans. Marie-jeanne Boudet appréciant son cours et ses qualités humaines, lui demande de créer une session cirque pour les adultes. Le cours est rapidement mis en place et remporte un franc succès auprès des autres parents ; 14 ans plus tard, les cours se sont multipliés.



Une expérience commune

Les cours et les stages pluridisciplinaires rapprochent les personnes et créent du lien. Forte de ce constat, Carolkim Tran Garrel organise des fêtes de clôture de stages afin de permettre les échanges et des affinités après les ateliers. Lors de ces occasions, pour la fourniture de buffets, elle fait appel aux traiteurs et commerçants de Montrouge, créant également une vie de quartier .

Marie-Jeanne Boudet et Marie-Pierre Bayle ont rencontré Carolkim Tran Garrel depuis plus d’une dizaine d’années et participent toujours à ses ateliers. C’est ce qui motive toutes trois à mettre leurs expériences et compétences ensemble au service d’un lieu d’expression à Montrouge.

A qui s'adresse le projet ?

A tous les Montrougiens et les Montrougiennes de tous âges, et autres personnes extra-muros intéressées.

Quels sont les atouts du projet pour les Montrougiens ?

Cette plateforme, sorte de tiers-lieu, permettrait à tous (jeunes, adultes et seniors..) de partager des savoirs et des bons moments de convivialité, de s’épanouir. C’est une offre novatrice pour la Ville qui s’inscrit complètement dans une logique de développement durable.



Cette plateforme de proximité permettrait aux personnes d'être moins isolées, d’aller vers l’autre, de rencontrer des personnes d’univers différents, en pratiquant des cours d’activités diverses, de découvrir, de s’épanouir, d’échanger, d’apprendre et de se maintenir en bonne forme physique et mentale.

La Manufacture pourrait participer aux projets de la Ville (événements artistiques, fête des commerçants, téléthon, fête de la musique, salon des jeunes créateurs, repas des seniors, etc.), créer du lien, faire de Montrouge un village.

Ce projet pourrait éventuellement être une plateforme d’échanges avec d’autres États européens et un jumelage dans une approche Erasmus.

Ce lieu pourrait être une occasion pour les artistes de Montrouge de se rassembler et se faire connaître auprès de la Ville.

Périmètre du projet

Pour ma ville

Quartier

Vieux Montrouge

Evaluation financière du projet

De 50 000 € à 100 000 €

Documents supplémentaires